Musée Gadagne à Lyon, L’exposition Gourmandises

Je ne pouvais pas zapper l’exposition du moment au musée Gadagne habituellement consacré à l’histoire de Lyon dans un palais Florentin du 15e siècle totalement rénové (10 ans de travaux rien que ça!).

dépliant de l'exposition gourmandisesL’exposition temporaire ce nomme GOURMANDISES! Histoire de la gastronomie à Lyon, j’ai emmené mon amie Alice de New york  qui me rendait visite, pour lui faire découvrir notre patrimoine gastronomique Lyonnais. Parce que Lyon, c’est trop bien comme ville! pas de complexe face à New york! non, non aucun.

Au fil de l’exposition, qui recrée le décor d’une cuisine, on découvre les anciennes gravures de l’art de la table et du bien manger, les manuscrits des recettes avec notamment « La manière de faire les saucissons » datant de 1720 (qui m’a bien fait marrer, ça c’est de la LITTERATURE culinaire). Cachés dans des placards ou dans des tiroirs d’une desserte on découvre les ustensiles de l’époque, des anciennes cartes de restaurant (et on se rend compte de la longueur des menus, « comme faisaient-ils pour avaler tout ça! »).

Mais au fil de l’exposition on trouve surtout le patrimoine  des chefs Lyonnais, qui a ravi mon côté « chauvin Lyonnais »,  en vrac on découvre la mère Brazier, Jean Paul Lacombe de Chez Léon, La brasserie Georges, Paul Bocuse, Alain Chapel. Depuis Gargantua à nos jours on voit le chemin parcouru par la gastronomie dont Lyon est la capitale. A l’heure d’aujourd’hui où les chefs deviennent de Super stars , il n’y avait qu’un pas à faire pour les exposer dans un musée!

J’ai bien aimé cette expo et je la conseille à quiconque passerai sur Lyon. Ce que j’apprécie c’est tous les événements en résonance autour de l’expo. Dans le café du musée, qui est par ailleurs THE PLACE TO BE en été, AKA « une terrasse sur un toit perché dans un jardin pénard au frais tout en sirotant un petit cocktail au calme où tu peux passer toute la journée à te faire bronzer ou jouer aux cartes », 5 chefs se succèdent pendant toute la durée de l’expo, ainsi vous pouvez déguster des plats de Pierre Orsi, Christian Têtedoie, Julien Gautier, Frédéric Berthod et John Roziak.

D’autre part, je vais tester les balades urbaines, sur le thème de Lyon passe à table, « des mères Lyonnaises aux bouchons en passant par les cafés et les brasseries, découvrez notre patrimoine culinaire au fil des établissements. » Ça me branche bien moi, ce pitch!

Toujours autour de l’expo, on peut aussi profiter de projection de film dans la salle de cinéma attenante au café du musée et notamment visionner « L’aile au la cuisse » dans le registre potache et pour ma part, je vais préférer « MONDOVINO » le 03/02, qui m’accompagne?

Je précise que certaines visites sont conçues spécialement pour jeunes chefs en herbe! Qui sais, des vocations pourraient bien naître?

Infos ici , tarif 7€ / 5€, gratuit pour les abonnés Pôle emploi et les – de 26 ans et les intouchables :) . Jusqu’au 29 avril 2012.

Vous aimerez aussi :

3 réflexions au sujet de « Musée Gadagne à Lyon, L’exposition Gourmandises »

  1. Roooh trop bien ! Je prévois moi aussi d’aller voir cette exposition. J’aurais voulu faire les déjeuners / conférence avec Jacotte Brazier, mais ce n’est possible que les midis (d’où le terme « déjeuners »). Pas de bol quand on travaille….

    Si ça se trouve, on se verra dans une balade urbaine à « Lyon passe à table », je prévois faire celle partant de l’Opéra ! Par contre, pour réserver, c’est assez dur, faut s’y prendre bien à l’avance (et vu qu’on peut pas prévoir le temps « bien à l’avance »… pas pratique).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

99 979 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>