Le piment d’Espelette c’est le nouveau poivre

A la lecture de mon magazine préféré: j’ai nommé ELLE, mon coeur n’a fait qu’un bond en voyant dans le « buzz o mêtre », que le piment d’Espelette c’est le nouveau poivre.

En lisant ça, je me suis dit que j’étais vraiment à la page, car cela fait quelques années maintenant que j’en utilise à peu près dans tout mes plats de légumes, de poissons et de viande.

Effectivement, le piment d’Espelette peut s’utiliser partout et peut se substituer aux poivres.

Le piment d’Espelette est cultivé dans le pays basque et bénéficie d’un AOC depuis juin 2000.

Pour les locavores comme moi c’est un avantage non négligeable, le poivre je vous le rappelle est cultivé très loin de chez nous.

Contrairement au piment de Cayenne, il n’est asbolument pas piquant, il relève sans vous agresser le palais ni vous donner la sensation de « feu » au palais. C’est donc un véritable allié de l’assaisonnement pour les palais peu habitués aux plats épicés. Il sait se faire discret et subtil.

D’autre part, je le trouve très esthétique car sa coloration rouge sur une assiette ou une chair de poisson blanche par exemple met une touche artistique à votre plat.

Si vous êtes de passage dans le Pays Basque, n’oubliez pas d’en rapporter une corde ou un pot de piment d’Espelette séché et en poudre.

Pour ceux qui n’ont pas la chance de passer des vacances dans le Pays basque, il vous reste la possibilité de le découvrir dans la boutique ou de l’offrir dans le panier gourmand: « Retour du Pays basque »

Vous aimerez aussi :

3 réflexions au sujet de « Le piment d’Espelette c’est le nouveau poivre »

Répondre à Le blog de Pouce Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

99 979 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>