Picard et l’impact environnement

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’une initiative de la marque Picard qui ne m’a pas laissé indifférente.

J’ai recours aux produits surgelés sur des produits bruts non cuisinés, j’achète surtout chez eux du poisson. N’ayant pas de poissonnerie dans mon quartier et surtout les prix du poisson frais sont souvent élevés.

Chez Picard, cette semaine j’ai remarqué un nouveau panneau d’information: l’impact environnement sur certains produits.

La démarche de la marque est de sensibiliser au « bilan carbone » les consommateurs. Dans ma démarche slowfood et locavorej’accorde beaucoup d’importance à cet indicateur.

On peut voir ainsi que la souris d’agneau issus d’élevage en provenance de Nouvelle Zélande, a forcément un impact fort sur l’environnement. Picard dans sa méthode de calcul  expliquent que l’élevage est pris en compte. Ainsi on verra sur la fiche produit en ligne que trois critères entrent dans le calcul: Réchauffement climatique, pollution aquatique et biodiversité.

Ce que je reproche à la méthode de calcul, c’est qu’elle ne prend pas en compte (ou en tout cas ce n’est pas précisé), la dépense énergétique pour transporter cet aliment jusqu’à son lieu de vente.

La petite critique concerne leur explication de calcul de cet indice qui n’est pas très claire. Cependant, ce qu’il faut retenir c’est qu’au risque de perdre des ventes, Picard joue la transparence maximum. Et ça, j’aime!

Je ne sais pas si les chefs de projets pouvaient mesurer toutes les conséquences sur l’acte d’achat lorsqu’ils ont mis en place ce processus, mais j’aime cette communication qui en tout cas reste au moins pédagogique.

Pour ma part, j’avoue avoir reposé un saumon qui avait un fort impact environnemental au profit d’un autre poisson pêche française avec un impact plus faible.

Toutes les viandes, sont sans surprise avec un impact fort sur l’environnement, dû à l’élevage: il faut beaucoup d’énergie pour cultiver les céréales qui composent leur alimentation, en incluant le transport de celles-ci, puis les émissions de gaz des bestiaux en eux même, l’énergie de leur abattage etc…

Et vous, connaître le bilan carbone, ça influence votre achat?

Voici ce que ça donne sur leur site internet

 

 On peut lire :

Impact environnemental: L’élevage des bovins est la principale source des impacts de ce produit (<70%) car les bovins émettent du méthane pendant leur digestion, des phosphates via leurs déjections  Or le méthane est un des gaz à effets de serre qui participent au réchauffement climatique, et les phosphates induisent une certaine forme de pollution aquatique par déséquilibre des éléments nutritifs aquatiques (eutrophisation). De plus l’élevage de ces vaches nécessite l’occupation d’espaces agricoles pour produire les céréales nécessaires à son alimentation, ou pour le pâturage. Néanmoins, ces phénomènes sont atténués par le fait que le bovin est ici une vache laitière et que les impacts sont répartis entre la viande et le lait produit.

 ( entre parenthèse, je sais pas si ils ont conscience qu’avouer vendre de la vache laitière, c’est pas top niveau qualité… au moins chez mon boucher c’est de la vache à viande, plus savoureuse)

Et en magasin

Pour ceux qui veulent en savoir plus, vous pouvez voir les infos sur leur site! 

Vous aimerez aussi :

2 réflexions au sujet de « Picard et l’impact environnement »

  1. Pas mal du tout cette initiative, par contre je pense qu’ils y gagneraient à vulgariser un peu leurs explications dans le paragraphe « impact environnemental ».
    On dit souvent que les enfants ont un rôle important dans l’acte d’achat de leurs parents, si le langage était un peu simplifié, ça pourrait être aussi plus convaincant et porteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

99 979 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>